Maison du peuple de Bruxelles
27
Sep
2014
Hommage à Sophie Poznanska et Sarah Goldberg, des résistantes à Saint-Gilles

27 septembre 2014 13:00

(Enregistrer dans le calendrier)



Prises de parole :

Serge Deruette, Professeur d’Université, Mons

Maurice Duytschaever, Club Jean Volders

Gitla Szyffer, Continuité de l’Union des Anciens Résistants Juifs de Belgique

Jean Spinette, Présence et Action Culturelles

Sophie et Sarah étaient membres du réseau d’espionnage anti-nazi "l’Orchestre Rouge" qui se fournissait en faux papiers au 32 Avenue Jean Volders.

Une plaque commémorative y est apposée. 

Il y a plus de 70 ans notre pays était en guerre. La Belgique et une grande partie de l’Europe étaient occupées par l’Allemagne nazie. Tandis que les armées alliées se battaient pour la victoire finale, des hommes et des femmes courageux faisaient de la Résistance dans les pays occupés, souvent au prix de leur vie. Nombreux furent exécutés dans les prisons ou morts déportés dans les camps de concentration en Allemagne et ailleurs.

Sophie POZNANSKA et Sarah GOLDBERG, deux jeunes femmes juives immigrées, originaires de Pologne, étaient de ceux-là. Elles faisaient partie du réseau d’espionnage "l’Orchestre Rouge", dirigé par le militant communisteLéopold TREPPER. Ce réseau transmettait d’importants renseignements à Moscou. L’Union Soviétique, envahie par l’Allemagne, se battait alors le dos au mur, notamment à Stalingrad.

Sophie POZNANSKA et deux de ses camarades sont faits prisonniers par la Gestapo en décembre 1941. Elle sera enfermée et torturée à la prison de Saint-Gilles. Les nazis voulaient lui arracher le code secret qu’ils tentaient de décoder en vain depuis des mois. Si elle avait parlé, le réseau serait immédiatement tombé. Mais elle ne parle pas et finit par se pendre dans sa cellule, le 28 septembre 1942, dernier acte de résistance par lequel elle ne donna pas aux nazis la possibilité de l’exécuter.

Sarah GOLDBERG est arrêtée en 1943 et déportée vers Auschwitz. Elle survivra et témoignera toute sa vie sur les horreurs des camps de la mort nazis.

Dans la maison située au 32 de l’Avenue Jean Volders habitait alors RAJCHMANN, un autre immigré juif polonais qui fabriquait des faux papiers pour l’Orchestre Rouge. Une plaque avec les photos de Léopold TREPPER et Sophie POZNANSKA, rappelant l’épopée de l’Orchestre Rouge, est apposée sur la façade de cette maison.





Rechercher une activité ?

Devenir coopérateur ?

 

new pac-tif     Logo-GSARA-oeil-rouge   logo cfsasbl   
 cclj    logo-maison-du-livre    logo-upjb  
 ProJeuneS logo web  sponsor logo region-bruxelles-capitale-200x200  

Contactez-nous !

 
 

 

Maison du Peuple de Bruxelles

Rue Lambert Crickx, 5
1070 Bruxelles
Tel: +32 2 535 79 22
Top of Page